Vénézuela à l’ONU: « Israël prépare t-il une solution finale ? »

Partager
Tags

Alors que son pays tombe en lambeaux, que ses habitants n’ont même plus de quoi se faire soigner, l’ambassadeur du Venezuela aux Nations-Unies, Rafael Ramirez a accusé Israël de mettre en place « une solution finale » contre les palestiniens. Il était sérieux.

Tout en condamnant Israël pour ses « colonies illégales » et sa « violence récurrente » contre les Palestiniens, Ramirez a interpellé les membres du Conseil de Sécurité (CSNU): « Qu »a l’intention de faire Israël avec les Palestiniens? Vont-ils disparaître? Israël recherche-t-il probablement à mener une sorte de solution finale comme cela a été perpétré à l’égard des Juifs, »

Capture d’écran 2016-05-07 à 21.18.33

Ramirez a qualifié l’échec du CSNU à résoudre le conflit israélo-palestinien « un « net fiasco », accusant les Etats-Unis d’opposer systématiquement leur veto à toute solution possible.

« Nous n’avons pas à attendre le bon moment. Je pense que le moment opportun est maintenant car 50 ans se sont déjà écoulés ». Nous ne pouvons pas laisser souffrir le peuple de Palestine dans les mains d’un pouvoir occupant qui continue à coloniser son territoire, démolir ses maisons, voler ses terres, emprisonner ses enfants et assassiner ses femmes et enfants », a martelé le représentant venezuélien.

Ramirez a appelé le CSNU à prendre des mesures urgentes contre les implantations israéliennes affirmant que si ce n’était pas le cas, ce serait « un crime contre le peuple palestinien ».

Des diplomates américains et britanniques de haut rang qui étaient présents lors des propos tenus par le représentant venezuélien, ont rejeté la comparaison de la politique d’Israël à celle de l’Allemagne nazie.

Le représentant américain a qualifié cette réunion de « malheureusement » partiale.

« Nous rejetons toute comparaison assimilant les actions d’Israël à celles de l’Allemagne nazie, nous la trouvons profondément offensante. Israël a le droit de se défendre contre le terrorisme », a-t-il déclaré.

« Quelque soient les positions  les positions de chacun sur le conflit israélo-palestinien, l’utilisation de propos tels que +Solution Finale+ pour décrire la politique d’Israël, est aux yeux du Royaume Uni, maladroit et offensant », a précisé Stephen Rickley, le représentant britannique.

La semaine dernière, le représentant palestinien à l’ONU, Riyad Mansour, affirmait qu’Israël qualifie ses opposants de terroristes tout comme les nazis qualifiaient de terroristes les insurgés du Ghetto de Varsovie.

Le représentant israélien à l’ONU, Danny Danon, a indiqué qu’il oeuvre en vue de la condamnation par le CSNU et les responsables de l’ONU des propos de l’ambassadeur venezuélien.

Par Amiel Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

S’abonner à nos vidéos